Renouvellement de la Politique culturelle du Québec


 

Le maillage entre culture et école passe par
un réinvestissement directement dans les milieux

Québec, le 19 septembre 2016 — Alors que le ministre de la Culture et des Communications planche actuellement sur le renouvellement de la Politique culturelle du Québec, la Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) tient à souligner qu’un réinvestissement dans le maillage entre la culture et l’école est attendu et souhaité par les parents, dans la mesure où les sommes iront directement dans les écoles, selon les besoins des milieux.

« La FCPQ a pris part à la consultation du ministère en déposant un mémoire sur le projet de Politique culturelle proposé par le ministre Luc Fortin. Il en ressort que les parents du Québec se sentent ignorants quant aux sommes et aux actions posées en lien avec une politique culturelle dans leurs milieux. En parallèle, ils estiment que la culture à l’école est importante. C’est pourquoi nous demandons au ministre de s’assurer que l’argent aille directement dans les écoles, afin que son utilisation soit conséquente et connue des utilisateurs », souligne la présidente de la FCPQ, madame Corinne Payne.

Pour cette dernière, la volonté de mettre de l’avant le maillage entre la culture et l’école est un pas dans la bonne direction. Mais encore faut-il que les ressources financières qui y sont associées soient disponibles et que les parents sachent ce qu’il en est. Surtout, ces derniers doivent être présents dans les lieux de décisions à ce sujet.

La FCPQ demande donc au ministre d’accorder davantage de financement, directement aux écoles, afin de faire émerger un réel maillage entre l’école et la culture. « En favorisant, entre autres, l’émergence de partenariats avec les ressources du milieu, en informant mieux les parents sur la politique culturelle de leur commission scolaire, la provenance et la répartition des sommes, les décisions prises et leur rôle auprès de leur enfant, nous pourrons vraiment nous assurer que ce maillage se fait en tout respect des besoins de chaque milieu », estime Corinne Payne.

La consultation effectuée par la FCPQ auprès de ses membres révèle en effet qu’une grande majorité de répondants estime que la collaboration avec les organismes et ressources présentes dans les milieux (au niveau municipal ou culturel) est indispensable à un accès aux contenus culturels pour les élèves. Près de 75% des parents croient aussi que les technologies numériques devraient être priorisées afin de favoriser cet accès.

Enfin, pour les parents du Québec, des rencontres avec les créateurs, la visite de lieux culturels ou historiques et l’apprentissage de la langue française sont les actions les plus importantes à mettre en place.

- 30 -

Profil de la Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ)

La FCPQ regroupe, depuis plus de 40 ans, les comités de parents des commissions scolaires du Québec et soutient les parents bénévoles soucieux de la participation parentale au sein des écoles publiques primaires et secondaires dans le but d’assurer la qualité de l’éducation offerte aux enfants.


< RETOUR

Fédération des comités de parents du Québec 


Abonnez-vous à l'infolettre

Nous joindre

2263, boulevard Louis-XIV, Québec (Québec) G1C 1A4

Téléphone : 418 667-2432
Sans frais : 1 800 463-7268
Télécopie : 418 667-6713

 

Partenaire financier

MEES

Fédération des comités de parents du Québec 2017 © Tous droits réservés / Propulsé par CreaWEB4 - Groupe Audaz