Gratuité des services éducatifs et obligation de fréquentation scolaire


 

Malgré certaines préoccupations, la FCPQ est favorable au projet de loi no 144

Québec, le 7 septembre 2017 — La Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) est favorable au projet de loi no 144, mais demande certains ajustements afin de garantir le respect des choix parentaux et la protection des renseignements personnels.

« Je représente des parents. Les parents, leur mission première, c’est de prendre soin de leurs enfants. Et c’est ça que la Loi sur l’instruction publique doit garantir : qu’on prenne soin de nos enfants et de leur éducation, peu importe les choix que peuvent ou doivent prendre les parents. La loi doit garantir l’accès à l’éducation pour 100% des enfants du Québec », estime la présidente de la FCPQ, madame Corinne Payne.

De passage devant la Commission de la culture et de l’éducation cet après-midi, la FCPQ a transmis aux parlementaires le résultat de sa consultation menée auprès de plus de 1200 parents engagés ou non dans le réseau public d’éducation.

Il en ressort un assentiment général au contenu du projet de loi sur la gratuité des services éducatifs et l’obligation de fréquentation scolaire. Plusieurs préoccupations sont toutefois ressorties de cette consultation et la FCPQ estime que les parlementaires doivent tenir compte de ces inquiétudes et questionnements.

Notamment en ce qui a trait :

  • Au coût de la scolarisation gratuite des enfants dits « sans papiers » et l’arrimage avec les services complémentaires et les structures de représentation parentales;
  • Au respect du Programme de l’école québécoise, pour les enfants scolarisés à la maison;
  • À la protection des renseignements personnels et la garantie de confidentialité.

« J’invite le ministre à être très précis et à imposer des règles très strictes quant à la confidentialité des renseignements personnels. On veut que la transmission soit extrêmement bien encadrée dans la loi, pour ne pas que l’on tombe dans une chasse aux sorcières inutile. Le seul objectif doit être d’assurer le respect de la loi en matière de fréquentation scolaire », soutient Corinne Payne.

La FCPQ estime que la mise en œuvre du projet de loi et de ses changements devra s’accompagner de communications efficaces auprès des parents et des intervenants afin d’assurer une compréhension claire des objectifs poursuivis et des moyens pour les atteindre.

Pour consulter le mémoire présenté par la FCPQ, consultez le www.fcpq.qc.ca.

- 30 -

Profil de la Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ)

La FCPQ regroupe, depuis plus de 40 ans, les comités de parents des commissions scolaires du Québec et soutient les parents bénévoles soucieux de la participation parentale au sein des écoles publiques primaires et secondaires dans le but d’assurer la qualité de l’éducation offerte aux enfants.


< RETOUR

Fédération des comités de parents du Québec 


Abonnez-vous à l'infolettre

Nous joindre

2263, boulevard Louis-XIV, Québec (Québec) G1C 1A4

Téléphone : 418 667-2432
Sans frais : 1 800 463-7268
Télécopie : 418 667-6713

 

Partenaire financier

MEES

Fédération des comités de parents du Québec 2017 © Tous droits réservés / Propulsé par CreaWEB4 - Groupe Audaz