La FCPQ dépose ses recommandations sur les frais exigés aux parents


 

Québec, le 11 décembre 2017 — Depuis plusieurs années, la Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) réclame un ménage dans les frais exigés aux parents dans le réseau scolaire. Le 26 septembre dernier, la FCPQ a donc accepté avec enthousiasme le mandat que lui a confié le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Sébastien Proulx, de soumettre des propositions pour baliser le principe de la gratuité scolaire et pour uniformiser les pratiques dans le réseau.

« Aujourd’hui, nous sommes heureux d’affirmer que la FCPQ a mené à terme le mandat. Le but des parents n’est pas de créer des artifices et du glamour. Les parents sont des gens de terrain. Ils ont donc élaboré des propositions concrètes et raisonnables en vue de les appliquer dès la rentrée scolaire 2018. Ces idées se basent en bonne partie sur des pratiques déjà existantes dans le réseau scolaire québécois, et cela sans nécessiter des changements à la loi », affirme Corinne Payne.

Les parents désirent des encadrements lorsque des frais leur sont exigés, et ces encadrements doivent être les mêmes à travers toutes les écoles de la province.

À partir des réflexions des parents, la FCPQ propose une solution simple qui se décline en deux parties :

1. L’établissement d’un plancher de la gratuité composé de deux éléments qui doivent être respectés simultanément.

  • Les frais qui sont exigés des parents ne doivent jamais viser la recherche de profits, de gain ou de bénéfice, ou être faits pour compenser une coupure de subvention ou combler un déficit.
  • Chacun des frais exigés aux parents doit être un frais direct, supplémentaire et significatif et ne concerner que l’élève.

2. L’adoption d’un canevas de facture unique, qui regroupe et détaille tous les frais qui sont exigés des parents.

« Nous désirons que la gratuité soit la même partout. Les mêmes balises doivent être appliquées à toutes les écoles au Québec. Les parents veulent une facture claire afin de mieux comprendre ce qu’ils ont à payer », conclut Corinne Payne.

Nous invitons tous les acteurs du milieu à collaborer à la réflexion pour la mise en œuvre d’un canevas de facture unique.

En terminant, la FCPQ remercie sincèrement le ministre pour le leadership innovant dont il a fait preuve en faisant appel aux partenaires du milieu pour réaliser ce mandat.

- 30 -

Profil de la Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ)

La FCPQ regroupe, depuis plus de 40 ans, les comités de parents des commissions scolaires du Québec et soutient les parents bénévoles soucieux de la participation parentale au sein des écoles publiques primaires et secondaires dans le but d’assurer la qualité de l’éducation offerte aux enfants.


< RETOUR

Fédération des comités de parents du Québec 


Abonnez-vous à l'infolettre

Nous joindre

2263, boulevard Louis-XIV, Québec (Québec) G1C 1A4

Téléphone : 418 667-2432
Sans frais : 1 800 463-7268
Télécopie : 418 667-6713

 

Partenaire financier

MEES

Fédération des comités de parents du Québec 2018 © Tous droits réservés / Propulsé par CreaWEB4 - Groupe Audaz