Projet de loi : Loi resserrant l’encadrement du cannabis


 

Des mesures pour protéger le milieu de vie et la réussite de nos jeunes

Québec, le 5 décembre 2018 — La Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) accueille avec intérêt le dépôt du projet de loi 2 : Loi resserrant l’encadrement du cannabis, déposé ce mercredi à l’assemblée nationale. Pour la FCPQ, assurer un milieu de vie sain, axé sur la réussite scolaire des jeunes, est la priorité.

La consommation de drogue est généralement liée à un risque plus élevé de décrochage scolaire[1]. Par ailleurs, les experts s’entendent : plus une personne commence à consommer jeune, plus le risque de développer une dépendance est élevé. Lors de sa participation à la commission parlementaire sur la légalisation du cannabis, Corinne Payne, présidente de la FCPQ, déclarait que « plus on peut attendre avant que nos enfants commencent à consommer, mieux c’est ».

De plus, le contact avec la fumée secondaire dans les lieux publics pourrait non seulement occasionner des problèmes de développement chez les enfants, mais également entrainer une banalisation des dangers du cannabis. En donnant plus de liberté aux consommateurs, l’acceptation de la consommation dans les lieux publics limiterait celle des autres.

Les résultats d’un sondage réalisé auprès des délégués au Conseil général de la FCPQ en janvier 2018, alors que les consultations sur la légalisation du cannabis étaient entamées et que les inquiétudes à ce sujet étaient grandes, révèlent une majorité en faveur d’un âge légal de 21 ans et plus pour l’achat de cannabis. De façon plus flagrante, les résultats dévoilent une tendance forte en faveur de l’interdiction de la consommation du cannabis dans les lieux publics. Le mémoire de la FCPQ à ce sujet contient les détails de l’étude et nos recommandations à la Commission de la santé et des services sociaux. Il est disponible sur le site web de la FCPQ.

Mme Payne ajoute que les mesures proposées par le projet de loi 2 doivent impérativement être accompagnées d’initiatives de prévention et de sensibilisation, à l’école comme à la maison, pour contrer la consommation problématique de drogue chez les jeunes. « Le plus important pour la protection de nos enfants est l’encadrement de la vente et de la consommation du cannabis », conclue Mme Payne.

- 30 -

Profil de la Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ)

La FCPQ regroupe, depuis près de 40 ans, les comités de parents des commissions scolaires du Québec et soutient les parents bénévoles soucieux de la participation parentale au sein des écoles publiques primaires et secondaires dans le but d’assurer la qualité de l’éducation offerte aux enfants.

 

[1] Zoom santé, Institut de la statistique du Québec, no. 46, septembre 2014


< RETOUR

Fédération des comités de parents du Québec 


Abonnez-vous à l'infolettre

Nous joindre

2263, boulevard Louis-XIV, Québec (Québec) G1C 1A4

Téléphone : 418 667-2432
Sans frais : 1 800 463-7268
Télécopie : 418 667-6713

 

Partenaire financier

MEES

Fédération des comités de parents du Québec 2018 © Tous droits réservés / Propulsé par CreaWEB4 - Groupe Audaz