Colloque national

Programmation

Ateliers

Chaque participant devra choisir deux ateliers parmi les suivants :

  • Participer à la réussite comme parent dans un contexte de coéducation, avec Stéphanie Dionne de L’École branchée et Judith Cajelais, enseignante fondatrice chez Edu GoPro
    • Les évènements des dernières années ont fait ressortir la nécessité de miser sur la coéducation pour favoriser la réussite de chaque élève. Le « faire ensemble » apparaît alors plus important que jamais pour soutenir le jeune dans son développement et ses apprentissages. Pour mettre en place une véritable dynamique de coéducation entre les parents et l’équipe-école, il faut établir clairement le rôle que chacun doit y jouer. Il faut aussi s’assurer de connaître les conditions essentielles à la réussite de ce partenariat. Lors de cet atelier, vous serez ainsi appelé à réfléchir sur ce que signifie pour vous la coéducation, notamment sur le rôle que vous pouvez y jouer et les gestes que vous pouvez poser au quotidien pour en assurer le succès.
  • La collaboration parents/service de garde scolaire : un atout! avec Diane Miron et Jeanne Pinsonneault de l’Association québécoise de la garde scolaire
    • Le service de garde scolaire fait partie intégrante de l’école et est un acteur de soutien à la réussite éducative. La collaboration des parents, partenaires essentiels, favorise une continuité éducative indispensable au développement optimal des élèves. La place prépondérante du parent comme premier responsable de l’éducation de son enfant est évidente.  Dans ce contexte, comment favoriser un partenariat efficace dans le partage des responsabilités éducatives entre le service de garde et le parent? Quelles sont les attentes des parents concernant leur implication dans le service de garde de l’école? Quels sont les facteurs pouvant favoriser cette collaboration? L’atelier proposé se veut un lieu d’échange pour permettre de mieux comprendre les rôles, les besoins et les attentes de chacun.  
  • Accueillir les parents à l’école dans le respect des rôles et expertises de chacun, avec Nicolas Prévost, président de la Fédération québécoise des directions d’établissement d’enseignement
    • Il y a différentes façons pour les parents de participer à la vie de l’école. Ils peuvent par exemple prêter main forte lors des activités organisées par celle-ci ou s’impliquer au sein de l’organisme de participation des parents. Cela étant dit, il est important de bien comprendre les règles qui régissent le fonctionnement de l’école, ainsi que les responsabilités des personnes qui y œuvrent au quotidien. Dans cette perspective, comment l’école et les parents peuvent-ils mettre en place des conditions qui leur permettront d’établir une dynamique de collaboration positive où chacun trouvera sa place et dont les retombées profiteront réellement aux élèves?
  • Communication enseignant-parent : un lien essentiel à construire et à entretenir, avec Isabelle Tremblay-Chevalier de la Fédération des syndicats de l’enseignement – CSQ
    • La communication entre les enseignants et les parents est l’une des multiples facettes de la collaboration école-famille. Avec le temps, cette collaboration a évolué et les bénéfices d’une bonne communication pour soutenir les apprentissages et la réussite des élèves se sont confirmés. D’une part, cette communication permet aux parents d’être au fait de la progression de leur enfant. D’autre part, elle permet aux enseignants de mieux connaitre leurs élèves, l’environnement dans lequel ils vivent et les caractéristiques qui influencent la façon dont ils apprennent. Les encadrements légaux posent les bases de la communication en définissant ce qui doit être transmis aux parents. S’ajoute à cela une foule de dimensions qui influencent la communication, comme des dimensions relationnelles, les besoins évolutifs des élèves, les attentes des enseignantes et enseignant et celles des parents, liées à leurs rôles respectifs, ou encore les conditions dans lesquels les enseignants doivent réaliser leur travail et les contraintes auxquelles font face les parents dans leur quotidien. Quelles seraient les conditions gagnantes pour établir une bonne communication entre l’enseignante ou l’enseignant et les parents dans l’optique de soutenir la réussite éducative des enfants? C’est l’une des questions qui sera explorée lors de cet atelier.
  • Parents et professionnels alliés dans le développement global de l’enfant, avec Jean Martineau, Alexandra Vallières et Karine Boudreau de la Fédération des professionnelles et professionnels de l’éducation du Québec – CSQ
    • Bibliothécaires, psychoéducateurs, ergothérapeutes, orthopédagogues, conseillers d’orientation, etc. Une foule de professionnels œuvrant dans diverses sphères d’expertise s’affairent quotidiennement pour offrir aux élèves des services complémentaires ou spécialisés. Ces professionnels jouent ainsi un rôle dans le développement global de l’élève et sont par conséquent des alliés de premier plan pour les parents dans l’accompagnement de leurs enfants en vue de la réalisation de leur plein potentiel. Or, pour cela, il s’avère nécessaire de mieux faire comprendre aux parents le rôle que jouent ces professionnels dans l’école et auprès de leurs enfants et, surtout, d’explorer les diverses façons dont professionnels et parents peuvent travailler de concert pour bien accompagner l’enfant dans son cheminement.
  • Le parent comme partenaire actif dans la gouvernance du réseau scolaire, avec la FCPQ
    • Parallèlement à leur rôle de premiers responsables du développement de leur enfant et d’accompagnateurs de celui-ci dans son cheminement scolaire, les parents sont aussi appelés à jouer un rôle de premier plan dans la gouvernance du réseau scolaire public. Ainsi, qu’il s’agisse du conseil d’établissement, du comité de parents, du comité EHDAA ou encore du conseil d’administration du centre de services scolaire, les parents occupent une place privilégiée qui leur permet d’exercer une influence importante sur les décisions qui déterminent la nature des services dispensés aux élèves, les modalités selon lesquelles ces services sont dispensés et l’environnement dans lequel les élèves reçoivent ces services. Mais s’ils y jouent un rôle primordial, les parents ne sont pas les seuls acteurs de la prise de décisions, et ils doivent travailler en partenariat avec les autres acteurs clés du milieu scolaire afin d’assurer les meilleurs services possibles pour tous les élèves.
  • Bilingualism; The Key to Thriving in Quebec, with Stephen Thompson from the Quebec Community Groups Network and Marc Albert Paquette from Lester B. Pearson School Board
    • Understanding the education system in Quebec. A round table discussion around the question “What are you doing at home to help your child be bilingual?” A tip sheet with French resources as well as a “Did you know?” section will be given to participants.
  • Evolving from Colour blindness, with Tina Oppong-Lefebvre and Gloria Lombardi from the English Parents’ Committee Association
    • Join us for an honest and open discussion about moving away from the old school of thought that we should be “colour-blind” and treat everyone “equally.” We will provide a safe space to dive into important discussions on various topics including unconscious bias, equity vs. equality, systemic racism, microaggressions, why the n-word should never be used, allyship, and being an anti-racist. The goal is to listen, reflect and learn to be comfortable with being uncomfortable during these essential conversations while guiding our children as they transition, along with us, from colour blindness to celebrating individual differences.

Patricia Paquin et Louis-François Marcotte

Patricia Paquin fait partie du paysage télévisuel depuis sa jeune enfance. Au fil des années, elle a animé plusieurs émissions de radio et elle a chapeauté le magazine Moi & cie. Patricia Paquin est récipiendaire de deux trophées Artis et un Prix Gémeaux comme meilleure animatrice culturelle. Femme engagée, elle a notamment participé à Opération Enfant-Soleil et elle a été porte-parole de la Société Canadienne de la Sclérose en plaques. Son fils Benjamin a un trouble envahissant du développement du spectre de l’autisme. Elle s’investit dans plusieurs événements afin de sensibiliser le public, mais surtout pour faire connaître les ressources disponibles.

Depuis son tout jeune âge, Louis-François Marcotte est attiré par le monde culinaire. Il fait ses premiers pas à la télé avec l’émission culinaire Le goût de Louis. Il produit ensuite Cuisinez comme Louis et Le BBQ de Louis. Louis-François Marcotte est aussi l’auteur de neuf livres et il a animé l’émission culinaire Signé M, la marque par excellence des amateurs des plaisirs de la table et participé à l’émission Aide demandée, disponible sur la plateforme Véro.TV.

Le couple est marié depuis 2014 et ils ont ensemble deux enfants : Gabriel et Florence. En 2019, ils participent au docu-réalité On change d’air et ils deviennent propriétaires du restaurant CHEZ CHEVAL, qui emploie des jeunes avec un trouble du spectre de l’autisme.

Logo

Les trois personnages représentent l’élève, les parents et l’école. Ils sont tous reliés puisque la réussite éducative est possible dans un contexte de coopération et de respect mutuel. Les cercles en arrière-plan illustrent les différentes structures du réseau scolaire.

Salon des exposants

Sur place, les participants pourront échanger avec les différents partenaires dans le Salon des exposants. Voici les organisations qui seront présentes :

Merci à nos partenaires et À nos commanditaires!