45e de la FCPQ - Capsule 36


 

Lors du Conseil général de mars 2009, les délégués travaillent sur la problématique du décrochage scolaire et échangent sur les gestes que peuvent poser les parents afin de mieux contribuer à un accroissement significatif de la persévérance scolaire.

Des comités sont mis sur pied : Comité de la revue Action Parents, du Congrès, de la Politique de reconnaissance et de sélection de la direction générale.

Au cours de l'année, un sondage sur les devoirs et les leçons a donné l'occasion à la FCPQ de défaire quelques mythes. Extrait: « Les parents sont d’accord avec les devoirs à réaliser à la maison car ils leur permettent de mieux évaluer les apprentissages de leur enfant et ils leur permettent de savoir les difficultés (et les succès) de ceux-ci en « temps réel », ce qui, ultimement, facilite les discussions parents-enseignants. Les parents sont d’accord à réserver du temps dans leur horaire à ce sujet, tant que celui-ci est perçu comme raisonnable. Ils indiquent que de 20 à 40 minutes leur apparaissent souhaitables. Ils sont conscients que leur rôle principal est d’abord de s’assurer de développer des conditions propices à la réalisation. »

Au mois de juin, on réalise un sondage qui permet d'apprendre que l'intégration des élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage (HDAA) est la préoccupation première des parents. De plus, la qualité des services de garde en milieu scolaire est un enjeu important.

En octobre, la Fédération est invitée à l'Assemblée nationale au moment de la présentation de la motion saluant la Semaine de l'école publique.


< RETOUR

Fédération des comités de parents du Québec 


Abonnez-vous à l'infolettre

Nous joindre

2263, boulevard Louis-XIV, Québec (Québec) G1C 1A4

Téléphone : 418 667-2432
Sans frais : 1 800 463-7268
Télécopie : 418 667-6713

 

Partenaire financier

MEES

Fédération des comités de parents du Québec 2020 © Tous droits réservés / Propulsé par CreaWEB4 - Groupe Audaz