Budget provincial 2017-2018

Le réseau de l’éducation a-t-il été oublié?

Québec, le 24 février 2017 — À quelques semaines du budget provincial 2017-2018, la Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) se demande si l’éducation préscolaire, primaire et secondaire n’a pas été oubliée.

« Hier, l’attachée de presse du ministre des Finances a confirmé que le budget aurait lieu la dernière semaine de mars. Mais, à notre connaissance, le réseau primaire et secondaire n’a pas encore été consulté… Aujourd’hui, nous désirons donc réaffirmer la nécessité d’un réinvestissement dans les services, dans l’accompagnement des intervenants et dans les allocations dédiées directement aux écoles », signale la présidente de la FCPQ, madame Corinne Payne.

Cette dernière rappelle qu’au cours des dernières années, plus d’un milliard de dollars a été retranché du réseau. « Malgré les investissements parcimonieux de la dernière année, on est encore loin du compte ! Non seulement les milieux ont besoin de récupérer de l’argent afin de pouvoir offrir tous les services adéquats, mais les écoles doivent aussi avoir toute la latitude nécessaire afin de l’utiliser selon leurs besoins réels. Sans oublier les frais chargés aux parents pour le transport, les services de garde ou l’accès à certains programmes. Tout cela doit être revu pour que la facture envoyée aux parents cesse de gonfler ! », ajoute la présidente.

La FCPQ, invitée pour la première fois cette année à parler de planification budgétaire au ministère, tient à réitérer aux partenaires toute sa collaboration dans les discussions entourant les investissements à venir dans le réseau de l’éducation. « De grâce, pour le bien-être des élèves et des milieux, travaillons ensemble afin de faire front commun pour un réinvestissement massif en éducation », conclut Corinne Payne.

– 30 –