La pandémie continue d’affecter l’éducation

C’est quoi le plan?

Québec, le 5 janvier 2022 — À sept jours ouvrables du retour en présence à l’école, la Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) se demande encore quel est le plan pour assurer un retour en classe sécuritaire.

« La conférence de presse d’aujourd’hui n’a apporté aucune réponse aux questions des parents. Le premier ministre a assuré la semaine dernière que tout serait fait pour assurer un retour en classe le 17 janvier, mais nous ne savons toujours pas ce qui est fait de plus », dénonce Kévin Roy, président de la FCPQ.

Bulletins et communications aux parents

La FCPQ est choquée que la remise du premier bulletin de l’année scolaire soit reportée au 11 février, soit deux semaines après la date initialement prévue au calendrier. Une seule autre communication officielle a été transmise aux parents depuis le début de l’année : une communication insatisfaisante selon plusieurs comités de parents représentés par la FCPQ. « De nombreux parents n’ont aucune idée du cheminement de leur enfant à l’école et attendent le bulletin et les commentaires qu’il contient pour mieux l’accompagner dans sa réussite et dans ses choix futurs, pour les plus vieux », selon Kévin Roy.

École à distance 

Il est primordial de penser aux élèves vulnérables, qui sont les plus désavantagés lorsque l’école n’est pas physiquement accessible. Notamment, les élèves ayant des besoins particuliers doivent pouvoir bénéficier des services complémentaires auxquels ils ont droit, même à distance. Concernant les seuils minimaux de services éducatifs, quels sont les recours des parents si ces services ne sont pas rendus pendant la période d’apprentissage à distance?

Santé mentale et décrochage

Des mesures contre le décrochage doivent faire partie du plan. Des jeunes décrochent de l’école par manque de motivation et parce que le marché du travail est plus attrayant. Tout le monde parle de santé mentale, mais on n’a pas de plan pour aider les jeunes qui sont coupés de leur milieu de vie, qui n’ont plus accès à leur source de motivation, soit le sport ou les activités parascolaires, ou qui sont en détresse.

Ventilation

« Les lecteurs de CO2 ne sont pas une solution au problème de la qualité de l’air dans nos écoles. Ça fait 18 mois qu’on sait que c’est un problème, quand est-ce qu’on va le régler? », demande Kévin Roy.

Nous vivons en pandémie depuis près de deux ans, il faut apprendre à vivre dans cette réalité et il faut se doter d’un vrai plan pour que nos enfants puissent aller à l’école. Il est où, le plan?

– 30 –

Profil de la Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ)

La FCPQ regroupe, depuis plus de 45 ans, les comités de parents de la majorité des centres de services scolaires et de commissions scolaires du Québec et soutient les parents bénévoles soucieux de la participation parentale au sein des écoles publiques primaires et secondaires dans le but d’assurer la qualité de l’éducation offerte aux enfants.