Millions en primes et bonis

La FCPQ réclame un portrait plus précis de la situation

Québec, le 20 avril 2016 — La Fédération des comités de parents du Québec se questionne sur les 77,5 millions de dollars qui ont été versés en « primes et bonis » par les commissions scolaires, tel que dévoilé dans les réponses à des questions posées lors de l’étude des crédits budgétaires du ministère de l’Éducation.

La FCPQ demande donc au ministère, et au ministre, un portrait plus précis de la situation afin de savoir à quoi ces 77,5 millions de dollars ont bel et bien servi.

« Depuis au moins cinq ans, les bonis aux cadres sont interdits. Il faudrait donc savoir de quel genre de bonis il est question. Même chose pour les primes. Parle-t-on de primes d’éloignement, de séparation ou de dépassement de groupe? Car si on parle de millions de dollars versés en primes de dépassement de groupe alors là, on peut se poser des questions », estime madame Corinne Payne, présidente de la Fédération des comités de parents du Québec.

Pour la présidente, « si des millions de dollars sont voués à compenser la surcharge dans les classes, peut-être serait-il temps de penser à former de nouveaux groupes et construire de nouvelles écoles dans les milieux où c’est nécessaire. »

« Si les décrets sont bien respectés pour l’octroi des primes et bonis, il faut le dire et rassurer les parents. Autrement, si des millions peuvent retourner directement vers les enfants et les services alors là, les parents feront tout ce qu’ils peuvent pour les récupérer », conclut Corinne Payne.

– 30 –