Projet de Loi visant à renforcer le rôle du protecteur de l’élève et son indépendance

Une victoire pour les parents, une promesse tenue par le ministre Proulx !

Québec, le 16 mai 2018 — La Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) salue le dépôt du Projet de Loi 183 visant principalement à renforcer le rôle du protecteur de l’élève et son indépendance par le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport.

Dans ses orientations, ce projet de loi répond adéquatement à l’exigence des parents du Québec d’assurer l’indépendance du protecteur de l’élève, de faciliter l’accès des parents à ses services et d’avoir une réelle mise en œuvre de ses recommandations.

Maintenant la parole est aux parlementaires : une adoption unanime est attendue !

Tous les parents attendaient ce projet de loi avec impatience. Nous y sommes. Il ne faut pas que les impératifs de l’agenda parlementaire mettent en péril l’adoption de ce projet de loi. Nous devons nous montrer à la hauteur de l’attente des parents, des citoyens. Des choix ont été faits au cours de l’année pour l’adoption de modifications législatives ; parfois les parlementaires se sont entendus, parfois les ententes ont été plus longues, voire impossibles. Aujourd’hui il n’y a aucune excuse, aucune parade, aucune diversion acceptable pour éviter d’adopter le projet de loi.

Aussi, la FCPQ souhaite rappeler à tous les parlementaires de tous les partis politiques que la situation actuelle a été décriée par tous et chacun, y compris la Protectrice du citoyen dans les derniers mois et années. La proposition déposée aujourd’hui à l’Assemblée nationale est juste. Chacun des parlementaires doit mettre de côté la partisannerie, malgré la période électorale imminente. Les parents et les électeurs attendent un appui clair et tangible des parlementaires afin que ce Projet devienne Loi avant la fin de la présente session parlementaire et la fin de l’année scolaire.

– 30 –