Rapport sur les services aux élèves HDAA de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse

Les recommandations de la Commission rejoignent les positions de la FCPQ

Québec, le 6 juin 2018 — La Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) a pris connaissance rapidement du rapport de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse portant sur les services aux élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (HDAA). La Commission conclut que « les atteintes au droit à l’égalité des élèves HDAA n’ont pu réellement être endiguées » depuis la mise en place de la Politique de l’adaptation scolaire en 1999. Ceci est très inquiétant et conforme aux perceptions des parents.

La FCPQ a une position claire concernant l’obligation des commissions scolaires de répondre aux besoins de tous les élèves selon la Loi sur l’instruction publique. Ces positions sont largement reprises dans les recommandations de la Commission des droits de la personne. Il est primordial d’axer les services sur les besoins des élèves, et non sur un diagnostic et sur l’approche catégorielle. L’inclusion de tous les élèves dans tous les programmes, sans discrimination, est au cœur de l’intégration des élèves HDAA.

Les parents ont contribué à cette enquête, notamment lors du Forum des parents d’élèves HDAA en février 2017, mais il est toutefois dommage qu’aucune recommandation ne vienne confirmer la nécessaire participation des parents dans la mise en place des services. Néanmoins, le rapport rejoint les positions de la FCPQ.

Encore une fois, un organisme neutre et objectif met de l’avant les demandes répétées des parents. La FCPQ demande au gouvernement d’accepter les recommandations de la Commission et d’agir en conséquence.

– 30 –