Semaine contre l’intimidation et la violence à l’école

Des gestes bienveillants pour des milieux positifs !

Québec, le 2 octobre 2017 — À l’occasion de la Semaine contre l’intimidation et la violence à l’école, la Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) tient à rappeler que la bonté et les gestes de gentillesse peuvent faire toute la différence dans le développement de milieux éducatifs humains et harmonieux.

« C’est avec des petits gestes empreints de bonté et de gentillesse que l’on arrive à prendre soin de soi, des autres et de son environnement. Un climat scolaire positif joue un rôle prépondérant dans la prévention de l’intimidation et la violence, mais aussi dans la réussite et la persévérance de nos jeunes. Ça ne prend pas grand chose pour faire une grande différence ! », estime la présidente de la FCPQ, madame Corinne Payne.

Pour cette dernière, les parents ont un rôle incontournable à jouer, à la maison, afin de faire de leurs jeunes des modèles à l’école. « Les compétences relationnelles et interpersonnelles, ça s’apprend ! Et plus particulièrement par l’exemple ! ».

Corinne Payne invite d’ailleurs les parents, les élèves et l’ensemble du personnel scolaire à s’engager dans le chemin de la bienveillance au cours de la semaine thématique. « Ainsi, on arrivera à développer de bons réflexes qui garantiront le bien-être des jeunes et du personnel ainsi que leur attachement envers l’école et ce, tout au long de l’année ! », conclut la présidente.

– 30 –