Plan de relance pour la réussite : les parents sont toujours au rendez-vous

Québec, le 6 mai 2021 — La Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) et l’Association des comités de parents anglophones (EPCA) saluent les mesures annoncées aujourd’hui par le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, et la ministre déléguée à l’Éducation, Isabelle Charest.

Les parents sont au rendez-vous depuis plus d’un an pour accompagner leurs enfants vers la réussite dans ce contexte particulier. Ils et elles aiment parler de réussite et veulent être impliqués et informés des décisions. Des sondages menés auprès des parents au cours de l’année scolaire ont révélé une augmentation de la satisfaction par rapport aux communications envoyées aux familles en lien avec les mesures sanitaires et les cas de covid-19 dans leur école. Nous devons aussi arriver à ce niveau de satisfaction pour les communications liées à la réussite et aux progrès de nos enfants.

Les mesures annoncées sont un pas dans la bonne direction, notamment la création du rôle d’agent de liaison dans les écoles en milieux défavorisés, une demande de longue date des parents que nous espérons voir s’élargir à toutes les écoles.

Les deux communications envoyées aux parents en cours d’année, annoncées aujourd’hui, devraient cependant être des rencontres individuelles où un échange peut avoir lieu. Ces échanges sur le progrès de l’élève favorisent des transitions scolaires harmonieuses, la coéducation et l’implication des parents. Ce minimum de deux rencontres devrait même être bonifié pour les parents d’élèves ayant des besoins particuliers.

Plan de réussite individualisé

Ceci étant dit, la FCPQ et EPCA sont déçues que leur proposition de plan de réussite individualisé (PRI) ne soit pas retenue cette année. Nous sommes convaincus que cet outil aiderait les élèves, mais aussi les parents et le personnel scolaire, non seulement en améliorant la collaboration et les communications, mais aussi et surtout pour favoriser la réussite de tous les élèves. Nous continuerons à mettre de l’avant le PRI et ses avantages.

Tutorat et soutien aux élèves

La poursuite du programme de tutorat est bien accueillie. Les parents réitèrent toutefois l’importance de ne pas mettre de critères restrictifs pour l’admissibilité au tutorat. Le programme devrait être disponible pour tous les élèves qui en ont besoin. De plus, les demandes provenant des parents estimant que leur enfant a besoin de cet accompagnement devraient être prises en sérieuse considération.

Par ailleurs, les activités pédagogiques pendant l’été répondent à un réel besoin, notamment pour les élèves vulnérables et pour les communautés anglophones et allophones. Nous saluons l’octroi de ce partenariat au Réseau pour la réussite éducative, une organisation solide et de confiance. Ces activités estivales devraient demeurer un choix pour les familles et devraient être ciblées en collaboration avec des organisations locales pour bien répondre aux besoins.

Motivation des jeunes

Les parents ont de nombreuses fois mis de l’avant l’importance des activités parascolaires et de la socialisation pour la motivation des jeunes. Nous accueillons donc avec satisfaction la bonification de programmes qui permettent aux jeunes de bouger et de faire des sorties éducatives, tels que À l’école, on bouge!

Rentrée 2021-2022

Avec l’annonce d’une campagne de vaccination pour les ados avant la prochaine rentrée scolaire, nous avons espoir que tous les élèves pourront retourner physiquement à l’école. C’est une bonne nouvelle pour nos jeunes, qui ont accès à de l’encadrement et à des services adaptés à leurs besoins à l’école, en plus de bénéficier des interactions sociales.

Nous sommes satisfaits de l’échéancier proposé pour nous informer des décisions concernant les mesures sanitaires et des ajustements au plan de la rentrée au besoin et nous serons bien sûr à l’écoute.

Pour consulter ce communiqué en anglais, cliquez ici.

– 30 –