Top 10 : accès aux services éducatifs

Coalition Avenir Québec

Nous nous réjouissons que le Protecteur du citoyen arrive aux mêmes conclusions que notre gouvernement. Nous procédons à la révision du modèle de financement des services en ayant les mêmes objectifs que ceux recommandés par le Protecteur du citoyen. Il faut certes continuer d’accroître l’offre de services aux élèves, notamment les services aux élèves vulnérables.

Parti conservateur du Québec

Comme vous avez pu le constater, nous sommes d’accord avec le protecteur du citoyen sur la nécessité de mettre les besoins des enfants de l’avant et de revoir le modèle de financement pour que ces besoins soient la priorité.

C’est pourquoi notre réforme du financement remet l’argent entre vos mains, car vous êtes les mieux placés pour connaître les besoins de vos enfants. Vous êtes les mieux placés pour savoir ce qui motive vos petits mousses et ce qui les rend heureux et épanouis. On vous redonne l’autonomie, le pouvoir et la liberté que le précédent système vous a retiré.

Parti libéral du Québec

Comme mentionné précédemment, nous croyons que le suivi de l’enquête spéciale sur l’accès aux services éducatifs adaptés pour les élèves du primaire, réalisée par le Protecteur du citoyen, puisse notamment pallier la pénurie de main-d’œuvre qui frappe le réseau de l’éducation et qui vient limiter les services offerts. En ce sens, nos propositions en la matière auront un effet bénéfique sur les constats réalisés dans cette enquête.

Parti Québécois

  • Donner la priorité, en éducation, aux élèves en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage.
  • Augmenter substantiellement le financement de l’adaptation scolaire, afin d’avoir plus de personnel de soutien et de professionnels dans les écoles.
  • Offrir plus de formation au personnel scolaire, afin que les élèves obtiennent des services qui répondent réellement à leurs besoins.

Québec solidaire

Un gouvernement solidaire s’engage à assurer l’accès à toutes les personnes en difficulté à des services professionnels dans le réseau scolaire.

Les élèves EHDAA ont droit à des services éducatifs complémentaires gratuits et de qualité, peu importe l’organisme scolaire ou l’école qu’ils fréquentent et sans égard à la condition socioéconomique de leur famille.

Un gouvernement solidaire procédera ainsi à l’embauche massive de professionnels ETP de services scolaires et de soutien dans un premier mandat (orthophonistes, ergothérapeutes, psychologues, etc.).

Québec solidaire s’engage également à appliquer l’ensemble des recommandations du rapport Laurent, notamment :

  • Réinstaurer la présence d’intervenantes de santé et services sociaux à l’intérieur des écoles;
  • Faire en sorte que les psychologues puissent se centrer sur l’accompagnement et le suivi des enfants en milieu scolaire;
  • Etc.

Nous mettrons enfin sur pied des lieux de mise en commun et de travail en équipe professionnelle multidisciplinaire pour agir en prévention auprès de l’ensemble des élèves du préscolaire et primaire et directement auprès des élèves à besoins particuliers.

Pour consulter les réponses aux autres questions, cliquez-ici.