Top 10 : Infrastructures scolaires et cours d’école

Coalition Avenir Québec

Les précédents gouvernements ont ignoré les besoins en infrastructures scolaires partout au Québec. Ils ont laissé aux Québécois un parc immobilier scolaire en pitoyable état.

Le premier gouvernement de la CAQ a fait des infrastructures scolaires sa priorité. En 4 ans, c’est 11,3G$ qui ont été consacrés à la construction et la rénovation d’écoles, soit plus de deux fois plus que les sommes investies par le précédent gouvernement. Nous avons également conçu une toute nouvelle génération d’écoles, ce qui nous permet maintenant de construire et rénover des écoles qui sont résolument plus modernes, inspirantes et fonctionnelles.

Cependant, il nous reste de très gros défis. Plusieurs bâtiments scolaires nécessitent encore des travaux majeurs. Si les Québécois nous accordent un second mandat, nous redoublerons d’efforts afin d’offrir aux jeunes des infrastructures scolaires de qualité.

Pour les cours d’école, le premier gouvernement de la CAQ en a fait déjà beaucoup. Nous avons bonifié le montant alloué pour les cours d’école dans nos quelques 120 projets de nouvelles écoles primaires que nous avons annoncés. De plus, l’enveloppe annuelle pour l’embellissement des cours d’école est passée de 3 M$ à plus de 7 M$ sous le gouvernement de la CAQ (177 projets durant la dernière année).

Parti conservateur du Québec

Tout d’abord, il faut avoir la volonté politique pour le faire. Ensuite il faut un plan. Pour les conservateurs, ça passe par un grand chantier de rénovation et de construction de nouvelles écoles, mais aussi via une réforme du financement, permettant à des organismes à but non lucratif ou à des organismes privés d’investir en éducation.

Puisque le financement vient directement des parents, nous ne voyons pas l’avantage de favoriser l’éducation au public pour des raisons idéologiques. Les parents feront le choix qui leur convient avec leurs enfants. Ça implique de faire le tour des installations et choisir une école offrant une infrastructure à la hauteur des attentes des parents.

Avec la contribution du privé à ce chapitre, nous espérons que cette revitalisation se fera plus rapidement, mais devant l’ampleur des travaux requis, il faudra être patient.

Parti libéral du Québec

L’environnement d’apprentissage est un autre élément important pour favoriser la réussite scolaire. Le Parti libéral du Québec a lancé en 2017 le projet Lab-École afin de revoir la façon dont sont construites les écoles. Bien que les nouvelles écoles soient modernes, il reste encore beaucoup de travail à faire pour s’assurer que nos jeunes et le personnel scolaire évoluent dans les meilleurs milieux possibles.

Au-delà de la conception subsistent des enjeux importants d’espace, de qualité des milieux et de modernisation. Afin de pallier ce problème, le Parti libéral du Québec déploiera un grand chantier de remise à niveau de nos écoles primaires et secondaires. Un montant de 4 G$ sera ajouté aux investissements déjà prévus pour les infrastructures scolaires. Ces sommes serviront également à accélérer la construction de nouvelles écoles pour mieux répondre à la demande dans les secteurs en croissance ainsi que pour les projets d’agrandissements d’écoles qui ont des besoins urgents pour mieux adapter les milieux scolaires à la réalité de nos jeunes et du personnel.

La pandémie nous a démontré que nous pouvons faire mieux pour assurer la santé et la sécurité dans nos écoles. C’est d’ailleurs pour cette raison que notre formation politique a déposé le projet de loi 995, Loi visant à assurer la santé et la sécurité des élèves en classe en encadrant la qualité de l’air ambiant dans les écoles, le printemps dernier à l’Assemblée nationale. Nous avons la responsabilité et le devoir de nous assurer que l’air respiré par les élèves et le personnel scolaire est de qualité. C’est pourquoi nous utiliserons une partie de ces sommes pour lancer une opération complète d’amélioration de la qualité de l’air dans nos écoles. Ce chantier s’accompagnera de l’imposition de normes plus claires et de suivis dans leur application. C’est terminé l’improvisation lorsqu’il est question de qualité de l’air dans les écoles.

Parti Québécois

  • En valorisant l’école publique, en la finançant mieux, et en s’assurant de la qualité des infrastructures.
  • En rendant les écoles sécuritaires pour nos enfants.
  • En y investissant : ce n’est pas normal que le financement des infrastructures de nos écoles soit le plus bas, alors qu’elles sont dans le plus mauvais état. Un gouvernement du Parti Québécois investira davantage pour la réfection des écoles.

Québec solidaire

Pour lutter contre la vétusté des écoles, Québec solidaire s’engage à établir un vaste chantier de rénovation, d’agrandissement, de verdissement et de construction pour avoir des écoles saines qui répondent aux besoins des élèves et du personnel.

Pour consulter les réponses aux autres questions, cliquez-ici.