Top 10 : Lien école-famille-communauté

Coalition Avenir Québec

À la CAQ, nous sommes d’avis que les écoles sont au coeur de nos communautés, c’est pourquoi nous devons rapprocher de celles-ci les décisions qui les concernent. C’est notamment un des objectifs atteints par la réforme de la gouvernance. Les parents et les membres de la communauté ont une place de choix sur le C.A. De plus, nous allons continuer à appuyer les projets porteurs d’organismes qui améliorent l’expérience scolaire dans les écoles de leurs communautés. L’embauche d’agents de liaison école-famille et l’ajout de fonds dédiés aux partenariats avec les organismes communautaires sont des initiatives dont nous sommes fiers et qui porteront fruit sur plusieurs années. Finalement, nous souhaitons faciliter la recherche d’information et leur partage entre les différents acteurs et professionnels du réseau.

Parti conservateur du Québec

Nous avons espoir qu’avec une participation accrue des parents, notamment grâce à la réforme du financement, nous verrons des écoles de quartier renaître. Le lien école-famille-communauté s’est brisé en raison, notamment, de la lourdeur administrative et de la bureaucratie envahissante.

En ramenant l’école et sa mission vers l’épanouissement de l’enfant dans les mains de ceux directement responsables ; vous les parents, mais aussi les enseignants, nous sommes convaincus que ce lien reviendra naturellement, comme il existait auparavant.

Parti libéral du Québec

Le renforcement du lien école-famille-communauté passe d’abord et avant tout par une saine communication entre les autorités scolaires et les parents. Des attentes seront communiquées aux gestionnaires en ce sens.

Nos écoles regorgent de projets novateurs et bénéfiques non seulement pour les élèves, mais aussi pour la communauté. Nous croyons que les initiatives locales qui rejoignent ce grand principe méritent d’être soutenues.

Parti Québécois

  • En favorisant l’autonomie des écoles pour qu’elles aient un projet éducatif adapté à la réalité de leur milieu et, ainsi, un plan de réussite plus réaliste.
  • En nous inspirant d’un projet de recherche de l’UQAC, qui propose :
    • D’interroger les parents sur leurs besoins.
    • De favoriser la création d’un comité composé de la direction, d’un enseignant, de parents et de membres du milieu communautaire.
    • De donner à ce comité le mandat de mettre en application des solutions pour réaliser des points précis du plan de réussite, et d’organiser diverses activités qui répondent aux besoins identifiés par les parents.

Québec solidaire

Québec solidaire s’engage à appliquer l’ensemble des recommandations du rapport Laurent, notamment :

  • En préservant la concertation locale et régionale en petite enfance acquise au cours des 10 dernières années;
  • En maintenant les agentes de milieu déployées pour rejoindre les familles en situation de vulnérabilité;
  • En reconnaissant l’importance du rôle des organismes communautaires, dont le lancement d’un programme massif d’embauches;
  • Préserver la mobilisation des communautés et les acquis d’Avenir d’enfants;
  • Maintenir les agentes de milieu déployées pour rejoindre les familles en situation de vulnérabilité;
  • Assurer une planification de services intersectorielle qui est axée sur l’accompagnement et la pleine participation des enfants et des parents;
  • Etc.

Pour que l’action communautaire puisse jouer son rôle de pilier structurant des localités québécoises, Québec solidaire s’engage également à augmenter à un niveau suffisant le financement à la mission des groupes d’action communautaire autonome.

Pour consulter les réponses aux autres questions, cliquez ici.