Top 10 : modèle québécois pour l’éducation

Coalition Avenir Québec

Ce serait une regrettable erreur de rejeter complètement le modèle québécois en éducation. Il est salué par bon nombre d’États fédérés et de pays. Cependant, il est impossible à nos yeux de se l’imaginer comme étant fixe, immuable, figé dans le temps, surtout dans une ère où tout évolue à grande vitesse. Nous considérons qu’une réflexion sur notre modèle de réseau scolaire devrait être menée par le gouvernement et faire l’objet d’une consultation auprès non seulement des partenaires en éducation (parents, enseignants, directions d’écoles, syndicats, professionnels…), mais aussi d’acteurs de la société qui font de l’éducation une priorité.

Parti conservateur du Québec

Évidemment que oui. Vous l’avez déjà remarqué, notre programme n’est pas un programme de retouche et d’esthétique. C’est une refondation totale du réseau de l’éducation ayant comme objectif d’augmenter l’autonomie, le pouvoir et la participation des parents. Notre réforme vise à faire du système d’éducation québécois un système flexible, diversifié, performant et favorisant la réussite et l’épanouissement des élèves.

Le nerf de la guerre dans toutes les réformes c’est l’argent. Cet argent, nous vous le donnons sous forme de bons que vous pourrez dépenser dans l’école de votre choix, dans l’école que vous jugez offre le meilleur avenir à votre enfant. Terminé la bureaucratie interminable, le chaos administratif et ce système s’efforçant à « casser » les enfants pour qu’ils entrent dans un moule qui n’est pas nécessaire, efficace et sain.

Notre modèle d’éducation est un modèle ou les écoles s’adaptent aux enfants et désirent vous inclure dans leur éducation, un modèle où vous pourrez visiter les installations, comparez les programmes, les méthodes éducatives et faire un choix éclairé.

Parti libéral du Québec

Le Québec a traversé une crise sans précédent qui a mis le réseau de l’éducation à rude épreuve. Les élèves ont été les premiers à subir les impacts de cette pandémie et nous croyons que nous devons concentrer nos efforts sur les élèves afin de rattraper les retards accumulés dans les dernières années. Nous vous remercions de l’intérêt porté à notre vision et nous vous assurons que vos questionnements et vos préoccupations seront étudiés avec intérêt afin de présenter aux Québécoises et aux Québécois un plan qui rassemble et répond au besoin de toutes et de tous.

Parti Québécois

Oui. Un gouvernement du Parti Québécois mettra en place une commission sur l’éducation, équivalente à la commission Parent, dans le but de mener une grande réflexion collective sur l’éducation au Québec.

Plus particulièrement, le Parti Québécois veut :

  • Assurer la qualité de tous les services de garde éducatifs;
  • Valoriser l’école publique en la finançant mieux et en s’assurant de la qualité des infrastructures;
  • Mettre fin aux pratiques ségrégatives des écoles privées et des écoles publiques sélectives de façon à garantir la socialisation, la réduction des inégalités et le plein développement des individus et de la nation;
  • Mettre fin de façon graduelle aux subventions publiques aux écoles privées, et assurer la mixité sociale du réseau d’éducation public;
  • Soutenir les écoles publiques dans leur offre de programmes non sélectifs visant la motivation et la persévérance scolaires des élèves;
  • Augmenter l’autonomie de gestion des écoles;
  • Permettre la création de classes moins nombreuses, selon les besoins des élèves, et assurer un ratio équitable aux services d’aide pour les élèves en difficulté d’adaptation et d’apprentissage.

Québec solidaire

Pour que l’école québécoise soit au service de l’ensemble des élèves d’ici, Québec solidaire s’engage à faire de l’accès universel à une éducation de qualité une réalité.

Nous éliminerons immédiatement tous les frais scolaires facturés dans les établissements publics, du préscolaire au secondaire, incluant la formation générale des adultes et la formation professionnelle. Nous mettrons en place une politique nationale des stages afin d’encadrer le statut de stagiaire et d’assurer la rémunération de tous les stages et entamerons une diminution des frais exigés au niveau postsecondaire, afin d’atteindre à terme la gratuité scolaire.

Nous entamerons la conversion des établissements privés qui le souhaitent en écoles publiques tout en mettant fin progressivement au financement public des écoles privées.

Nous assurerons l’accès universel aux projets particuliers dans les écoles publiques, en bannissant la sélection académique et financière pour ces projets.

Notre cadre financier, qui sera diffusé au moment de la campagne électorale, comportera plusieurs propositions concrètes pour le milieu scolaire. Il prévoira notamment une croissance budgétaire pour assurer un financement accru de nos établissements et renforcer le réseau scolaire.

Pour consulter les réponses aux autres questions, cliquez-ici.